Le respect de votre vie privée est notre priorité

Le cookie ou fichier témoin est un petit fichier d’information stocké dans votre navigateur chaque fois que vous visitez notre page web.

Les cookies sont utiles car ils enregistrent l’historique de votre activité sur notre page web. Ainsi, lorsque vous revenez sur la page, celle-ci vous identifie et configure son contenu sur la base de vos habitudes de navigation, votre identité et vos préférences.

Vous pouvez accepter les cookies ou bien les refuser, les bloquer ou les effacer, à votre convenance. Pour ce faire, vous pouvez choisir parmi l’une des options proposées sur la présente fenêtre ou bien encore et le cas échéant, en configurant votre navigateur.

Si vous refusez les cookies, nous ne pouvons pas garantir le bon fonctionnement des différentes fonctionnalités de notre page web.

Pour en savoir plus, veuillez lire le rubrique INFORMATIONS COOKIES sur notre page web.
Promouvoir un exercice libéral et responsable

Le pharmacien conseil


La Convention Pharmaceutique publiée au Journal Officiel en mars 2018 dernier a octroyé davantage de missions aux pharmaciens. Ces derniers peuvent dorénavant sensibiliser leurs patients en matière de vaccination ou effectuer des bilans de médication.

Le pharmacien prescripteur de soins

Les attentes des patients envers leur santé évoluent, ils n’entrent plus dans une pharmacie pour aller chercher « des boîtes », mais souhaitent des conseils personnalisés, une approche préventive et prédictive. Le rôle du pharmacien doit inévitablement accompagner cette tendance et évoluer vers une prescription de soins.

Par le biais de bilans de santé et d'évaluations cliniques, il pourra suivre les patients pendant les périodes clés (pré ou post-opératoires, soins de support) et plus largement intervenir auprès des patients les plus vulnérables (nourrissons, sujets chroniques, âgés et/ou polymédicamentés) afin de prévenir le risque d'erreurs lié à la prise de médicaments.

C’est ce rôle que l’UNPF souhaite promouvoir pour l’avenir de la profession. Pour rappel, la loi HPST EN 2009 et le rapport IGAS de 2011 prévoyaient déjà cette évolution.
 

Le professionnel de santé de 1er recours

Le pharmacien est le professionnel de santé le plus accessible, sans rendez-vous. C’est pourquoi, l’UNPF souhaite qu’il puisse être le professionnel de santé de première intention, prenant en charge les pathologies bégnines, orientant vers le médecin généraliste ou les urgences en cas de nécessité.

En développant l’interprofessionnalité avec les médecins, l’UNPF souhaite établir des protocoles de dispensation pour des pathologies bégnines ce qui permettrait de décharger les médecins et les urgences en réduisant les coûts pour la collectivité.
 
L’UNPF collabore avec le régime complémentaire pour la prise en charge des pathologies bénignes dans le cadre de panier de soins proposés aux patients.
 


L'UNPF vous accompagne

L’UNPF défend des honoraires de service, en dehors du champ conventionnel et de toute ordonnance, pour l’exercice officinal de soins de premier recours.

L’UNPF milite pour faire passer un amendement au projet de Loi de Santé pour reconnaître l’expertise fondamentale du pharmacien.


 

LES SERVICES DE l’UNPF

RDV PHARMA

Augmentez le flux patients de votre  officine  via notre nouveau service
de prise de RDV en ligne.


ANALYSE ECONOMIQUE

Chiffre d’affaire, marge, rémunération... Bénéficiez d’une analyse économique personnalisée pour piloter votre officine.


SERVICES AU QUOTIDIEN

Médiation de la consommation, Comité d’Entreprise, conseils juriques, informations sociales, publication de tribune, visibilité sur les réseaux sociaux... L’UNPF vous accompagne au quotidien.